[n°12] « Hysterical Machines » de Bill Vorn aux Bains Numériques, des robots pas si inhumains

Aujourd’hui, je vous présente une installation de Bill Vorn, artiste qui travaille beaucoup sur les robots, présentée dans le cadre des Bains Numériques, le festival des arts numériques d’Enghien-les-Bains, du 13 au 17 juin.

Ces trois robots, qui font partie d’une série de dix entamée en 2006, sont dotés de capteurs qui les rendent sensibles aux visites du public. Plus il y a de monde et plus les gens sont proches, plus le robot répond à ces stimuli. Et nous, spectateurs humains, ne pouvons nous empêcher d’associer cette réponse électrique à un sentiment, une réaction défensive.

Episode 11 : « La Liberté raisonnée » de Cristina Lucas, que Marianne était honnie

Au programme de cet épisode, une œuvre vidéo (encore !) de l’artiste Cristina Lucas, fortement inspirée de « La Liberté guidant le peuple » de Delacroix.

L’oeuvre « La Liberté raisonnée » créée par Cristina Lucas en 2009 a notamment été visible au festival Do Disturb du Palais de Tokyo et dans les collections du MuCem, à Marseille. Voici la vidéo dans une version dégradée, évidemment je ne peux que vous recommander de la voir en vrai (attention aux âmes sensibles, tout de même). 

La musique qu’elle utilise, c’est la marche pour les funérailles de la Reine Mary, de Henry Purcell. Et la musique du podcast, c’est toujours « Run the Tape » de Asmathic Astronaut.

Episode 2 : « The Interview » de Garush Melkonyan, une oeuvre qui pose des questions

Pour cette deuxième Bulle d’art, j’ai choisi de vous présenter une oeuvre découverte ce week-end dans l’exposition 100% Beaux-Arts à La Villette, « The Interview » de l’artiste Garush Melkonyan.

Pour voir des images/extraits de l’oeuvre, le site de l’artiste : garush.net/work/interview/

(Musique du générique : Asthmatic Astronaut, « Run the tape »)

Episode 1 : Pipilotti Rist, l’artiste qui fait se sentir bien

Pour le premier épisode de ce podcast dans lequel je vous parlerai à chaque fois d’une oeuvre, d’un artiste ou d’une expo que j’ai envie de partager avec vous, j’ai le plaisir de vous présenter l’artiste Pipilotti Rist, dont les vidéos m’ont, il y a plusieurs années, en quelque sorte réconciliées avec l’art contemporain.

Pour voir les oeuvres : 
– « Under the sky / A la belle étoile » : www.youtube.com/watch?v=5bwyMlXsiuQ
– « I’m not the girl who misses much » : www.youtube.com/watch?v=TJgiSyCr6BY
– « I’m a victim of this song » : www.youtube.com/watch?v=SBI5-icTytQ
– « Blutclip » : www.youtube.com/watch?v=dlq4iyv7Kdc
– « Pickelporno » : www.youtube.com/watch?v=2Fn-NlD4GhU
– « Put your body out » (au MoMA) : www.youtube.com/watch?v=V-9fxFAmxVk

Toutes les musiques d’illustration sont signées Anders Guggisberg et tirées de l’album « Soundtrack de las videoinstalaciones de Pipilotti Rist » : open.spotify.com/album/6ru1jsLQ2Ga4vMbzyp89A4